• LA LANGUE

  •  

    L'orthographe d'un mot allemand renseigne généralement sur sa prononciation.

    Les voyelles, les diphtongues 

      Se prononce
    ä comme est
    ai/ei aïe
    au a - o 
    äu/eu oy
    ie i long
    ö eu
    u ou
    ü u

    Les consonnes 

      Se prononce
    ch après a, o, u

       

               ex: machen

    chs ks
    g gu
    h en début de mot    

                            h aspiré ex: heutig

    j i
    s z
    sch ch
    sp / st schp / scht
    ß

               ss ex: fußball

     

    v f
    w v

     Sons et lettres

     Ne perdez jamais de vue cette règle d'or: toute les lettres se prononce en Allemand, que ce soit une voyelle ou une consonne.

    L'alphabet

     a                               j [ jott ]                          s

    b                              k                                     ß [ èsstsètt ]

    c [ tsé ]                    l                                      t

    d                              m                                    u [ ou ]

    e [ é ]                      n                                      v [ fao ]

    f                               o                                      w [ vé ]

    g [ gué ]                  p                                      x

    h [ Ha ]                   q [ kou ]                         y [ upsilonne ]

    i                               r                                      z [ tsètt ]

    Les voyelles

    • Voyelles avec tréma (inflexion)

    ä se prononce comme [ è ] dans nette

    ö se prononce comme [ oe ] dans boeuf

    ü se prononce comme [ u ] dans lune

    Voyelles longues, voyelles brèves

    En Allemand, certaines syllabes sont accentuées, c'est-à-dire qu'elles portent un accent dit tonique (élévation ou renforcement du son) ou secondaire (syllabe moins fortement accentuée). Cette accentuation est très importante car c'est elle qui donne à la langue sa sonorité particulière. C'est également l'alternance régulière des accents toniques et secondaires qui imprimera le rythme poétique au vers allemand.

    • En syllabe accentuée, la distinction entre voyelle longue et brève est capitale. La voyelle longue est deux fois plus longue que la brève; en adaptation phonétique la voyelle longue se détermine ainsi:        [ a: ], [ é: ], [ ô: ]
    • Les voyelles sont caractérisées par un timbre: ainsi les voyelles longues, dites fermées, c'est-à-dire qu'elles sont prononcées avec une fermeture partielle ou total du canal buccal; le son "o" de paume est un [ ô: ] long fermé. Les voyelles brèves sont des voyelles ouvertes; elles sont prononcées avec une ouverture plus ou moins grande du canal buccal; dans le mot pomme, le son "o" est un [ o ] bref ouvert.

     

    Graphie adaptation phonétique exemples allemand approximation français
    a [a:], [a] da/du hast pâte, patte
    e [é:] Peter volée, pâtée
    e, ä [è:], [è] Käse, Herr beige, belge
    e [ǝ] innaccentué Tasse le
    i, ie [i:], [i] Berlin, viel/ist gîte, vite
    o [ô:], [o] Rom / Bonn paume, pomme
    u [ou:], [ou] Schubert / Nummer roue, genou

    Les diphtongues 

    Une diphtongue est un groupe de deux voyelles: il s'accentue sur la première, puis se prononce d'un trait en glissant vers la seconde. Toutes les diphtongues sont longues. L'allemand connaît trois diphtongues:

     

    graphie adaptation phonétique exemples allemands approximation français
    ei, ai [aï] nein, Main aïe
    au [ao] Haus, Maus caoutchouc
    äu, eu [oï] Häuser, Leute bolchoï

    Les consonnes

    Vous ne trouverez dans le descriptif ci-dessous que les consonnes qui présentent une différence de prononciation ou de graphie par rapport au français

     La prononciation du h

    le "h" est fortement aspiré en position initiale ou en début de syllabe [H]

    Haus = maison [Haos]      

    Après une voyelle, par contre, le "h" ne se prononce pas, mais il allonge automatiquement cette voyelle

    Wohnen = habiter [vô:nǝn]      

    La prononciation du s, ss et ß

    • En début de mot et entre deux voyelles, le "s" se prononce comme un "z" en français, il s'agit d'un son sonore qui entraîne une vibration des cordes vocales:

                         Sonne = soleil [zonnǝ]       

                         Sie = elle [zi:]        

                         Hase = lièvre [Ha:zǝ]        

    • En position finale par contre, le "s" est sourd, c'est-à-dire que sa prononciation ne comporte pas de vibrations des cordes vocales

                        Haus = maison [Haos]         

    • Le double "s" se rencontre après une voyelle brève 

                        Russe [roussǝ]          

     

                        Russland = Russie [rousslannt]         

                        Dass = que [dass]             La prononciation de "ss" est identique à celle du français.

    • le "ß" [èsstsètt] est une graphie propre à l'allemand, qui correspond à "ss", depuis la réforme, on le rencontre uniquement après une voyelle longue ou une diphtongue

                        Füße = pied [fu:sǝ]         

     

                        Groß = grand [grô:s]         

    La prononciation de z et tz

    • Le "z" allemand et le tz se prononcent de façon identique et correspondent à une attaque dure [ts] comme dans la mouche tsé tsé

                         Katze = chat [katzǝ]        

    La prononciation de v et w

    • Attention le "v" allemand ne correspond presque jamais au "v" français, mais au "f" de fils et fille.

                          Von = de [fonn]        

                          Verlieren = perdre [fǝrli:rǝn]         

     

                          Viel = beaucoup [fi:l]        

    • Le "w" allemand, par contre, se prononce comme le "v" français de vase.

                          Wein = vin [vaïn]          

     

                          Was = que [vass]          

    La prononciation de sp et st

    • En début de mot ou précédés d'un préfixe, "sp" et "st" se prononcent comme le "ch" français de chanson ou de cheval suivie d'un "p" ou d'un "t"

                          Sportlich = sportif [chportlich]           

     

                          Stein = pierre [chtaïn]         

     

                          Verspätung = retard [fǝrchpè:tounng]          

    • En toute autre situation, "sp" et "st" se prononcent comme un "s" français suivi d'un "p" ou d'un "t" comme dans hospitalier ou veste

                          Wespe = guêpe [vèspǝ]          

     

                          Weste = gilet [vèstǝ]          

     

                          Obst = les fruits [ô:pst]          

    La prononciation de ng

    • Il s'agit là d'un seul son comme dans:

                          Camping [kèmmpinng]        

     

                          Jung = jeune [younng]         

     

                          Junge = garçon [younngǝ]           

    Il faut surtout éviter d'ajouter à ce son le "g" du français longue!

    La prononciation de qu

    • En début comme en milieu de phrase le "qu" allemand se prononce comme un "k" français suivi d'un "v"

                          Quelle = source [kvèllǝ]          

     

                          Sequenz = séquence [zékvènnts]          

    La prononciation de b, d ou g

    • Si ces consonnes se prononcent comme en français en début de mots, il n'en est pas de même en position finale, le g doux de gîte ne se rencontre pas en allemand sauf dans de rares emprunts comme Garage. En fin de mot "b" se prononce "p", "d" se prononce "t"  et "g" se prononce "k", suivis d'une expiration. Il faut les prononcer comme si elles s'accompagnaient d'un léger "h" aspiré.

                           Bad = bain [ba:th]         

     

                           Tag = jour [ta:kH]         

    La prononciation de p, t ou k en position initiale

    • En début de mot ces consonnes ne se prononcent pas comme le p de patate, le t de tomate ou le k de kilo, mais sont accompagnées d'un léger "h" aspiré [H] que l'on doit bien percevoir

                           Paar = couple [pHa:r]       

     

                           Tag = jour [ta:kH]          

                           Komisch = étrange [kHô:mich]         

     

    La prononciation du groupe ch

     

    • Ce groupe très caractéristique de la langue allemande, se prononce de deux manières différentes en fonction de la voyelle qui le précède
    • Ach-Laut après a, o, u, au:

                           Bach = ruisseau           

     

                           Koch = cuisinier           

     

                           Buch = livre           

     

                           Brauch = coutume          

    Ce son se transcrit ici par le signe [CH] , exprime un son très guttural qui se rapprocherait assez du français âcre, ocre et que l'on obtient en raclant un peu la gorge.

    • Ich-Laut après i, e, ä, ö, ü, aü, eu et après une consonne

                           Ich = je         

     

                           Schlecht = mauvais          

     

                           Bäche = ruisseaux           

                           Bücher = des livres

                           Bräuche = des costumes

                           Milch = lait          

    Ce sont est traduit ici par le signe [çh], se prononce un peu comme le "ch" de biche, niche, mais plus en avant.

    Le suffixe -ig de certains adjectifs, se prononcent comme le "ch" de ich quand il occupe la position finale. Suivi d'une terminaison, par contre, le groupe -ig se prononcera comme en français.

                           Billig = bon marché [billiçh]         

     

                           Traurig = triste [traoriçh]         

    L'accent tonique

    En français, c'est souvent la finale qui est accentuée. En allemand l'accent tonique porte toujours sur une syllabe du radical. Dans un mot comportant plusieurs syllabes, l'accent est souvent marqué sur la première.

     

    Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique