• L'hymne national

    L'hymne national

    Comment évoquer un quelconque sujet sur un pays sans avoir au préalable parlé de son hymne national, dans un premier temps voici donc l'hymne national allemand les photos sont issues d'un reportage sur la suisse saxonne un parc national protégé depuis 1990.

    Das Lied der Deutschen (Le Chant des Allemands) ou Deutschlandlied (Chant d'Allemagne) est un chant dont le troisième couplet est l'hymne national de l'Allemagne. Les paroles, écrites par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben en 1841 sur l'île de Helgoland, furent mises sur une musique de Joseph Haydn qui était à sa création en 1797 une partition pour un quatuor à cordes.

     Les Origines 

    D'abord cette mélodie, d'origine croate et adaptée par Haydn comme chanson d'anniversaire pour l'Empereur François Ier d'Autriche avec les mots Gott erhalte Franz den Kaiser (Dieu préserve l'Empereur Franz), était l'hymne impérial de l'Empire autrichien.

     Comme chant des Allemands il est le plus souvent connu pour la première ligne de son premier couplet, Deutschland, Deutschland über alles, même si ce couplet est aujourd'hui très rarement joué

     Le XIXe siècle

    Fallersleben avait écrit ces paroles pendant son exil, à une époque où l'Allemagne n'était encore formée que de royaumes et principautés qui bataillaient les uns contre les autres. Il voulait exprimer son désir d'une Allemagne forte et unie. La ligne Deutschland, Deutschland über alles, über alles in der Welt doit dans ce contexte être comprise comme un appel aux souverains allemands à mettre de côté leurs querelles et à concentrer leurs efforts pour créer une Allemagne unie. À l'époque de Fallersleben, ce texte avait aussi une connotation révolutionnaire et libérale, car l'aspiration à une Allemagne unie allait souvent de pair avec la réclamation de la liberté de la presse et d'autres droits de l'homme. Ainsi, les frontières de la « patrie allemande » que décrivent le premier couplet ne sont nullement considérées comme frontières politiques, mais décrivent les limites de la langue et de la civilisation allemande.
      

    Le Troisième Reich 

    Après que ces droits eurent été accordés suite à la Première Guerre mondiale, les trois couplets devinrent l'hymne national allemand en 1922. Dans les années suivantes, cependant, le premier couplet fut de plus en plus utilisé par des partis nationalistes tel que le NSDAP et réinterprété pour s'accorder avec leurs idéologies. Ainsi Deutschland, Deutschland über alles fut interprété comme L'Allemagne doit dominer le monde, et l'idée du poète d'une patrie unifiée pour tous les Allemands fut pervertie en une initiative Heim ins Reich, qui allait entraîner la Seconde Guerre mondiale. En Allemagne nazie, le chant de « Deutschland, Deutschland » précéda le Horst-Wessel-Lied, le chant de la SA.

     L'Après 1945 :

    En 1949, alors que l'Allemagne de l'Ouest se reconstruisait comme une nouvelle nation démocratique, toutes ces connotations interdirent de continuer à utiliser tous les couplets. La chanson ne fut pas totalement rejetée hors de la mémoire de l'état d'esprit démocratique dans lequel elle trouvait sa source : elle resta l'hymne national mais pour les occasions officielles elle fut réduite à son troisième couplet. Sur ce sujet, il y eut une dispute entre le chancelier Konrad Adenauer et le président Theodor Heuss qui préférait un nouvel hymne. En RDA, on choisit comme hymne national Auferstanden aus Ruinen de Johannes R. Becher et Hanns Eisler.

    Après la réunification allemande en 1991, le seul troisième couplet fut adopté comme hymne national de toute l'Allemagne. Les deux premiers ne sont pas interdits, mais ils ne sont jamais chantés lors des occasions officielles. Chanter ou utiliser le premier couplet est généralement perçu comme l'expression de vues politiques très à droite, voire ouvertement néo-nazies. Quand au second couplet, il serait caduc en raison des frontières actuelles de l'Allemagne.

     

     Ici l'hymne de la RDA avant la réunification de l'Allemagne

     

     

    Paroles et traduction de l'hymne national allemand 

     

    Deutschland, Deutschland über alles,                      L'Allemagne, l'Allemagne avant tout
    über alles in der Welt,                                                     par dessus tout au monde.
    wenn es stets zu Schutz und Trutze                           Quand constamment pour sa protection et sa défense,
    brüderlich zusammenhält.                                            fraternellement elle est unie,
    Von der Maas bis an die Memel,                                 de la Meuse jusqu'au Niemen,
    von der Etsch bis an den Belt,                                     de l'Adige jusqu'au Détroit, 
    Deutschland, Deutschland über alles,                      l'Allemagne, l'Allemagne avant tout
    über alles in der Welt!                                                     par dessus tout au monde.

     

    Deutsche Frauen, deutsche Treue,                          Femmes allemande, fidélité allemande
    deutscher Wein und deutscher Sang                       vin allemand et chant allemand 
    sollen in der Welt behalten                                         doivent continuer dans le monde
    ihren alten schönen Klang,                                         de raisonner avec leur ancienne beauté
    uns zu edler Tat begeistern                                         de nous porter à agir avec noblesse, 
    unser ganzes Leben lang.                                             tout au long de notre vie.
    Deutsche Frauen, deutsche Treue,                          Femme allemande, foi allemande
    deutscher Wein und deutscher Sang!                     vin allemand et chant allemand.

     

    Einigkeit und Recht und Freiheit                             Unité, justice et liberté
    für das deutsche Vaterland!                                       pour la patrie allemande.
    Danach lasst uns alle streben                                    Cela recherchons-le
    brüderlich mit Herz und Hand!                                en frères, du coeur et de la main
    Einigkeit und Recht und Freiheit                             unité,justice et liberté
    sind des Glückes Unterpfand;                                    sont du bonheur les fondations.
    blühe im Glanze dieses Glückes,                               Fleuris dans l'éclat de ce bonheur,
    blühe, deutsches Vaterland                                       fleuris patrie allemande.

     Paroles et traduction de l'hymne de l'ancienne RDA

    Auferstanden aus Ruinen                         Ressuscite des ruines
    Und der Zukunft zugewandt,                    et tournée vers l'avenir,
    Lass uns dir zum Guten dienen,                 laisse nous te servir pour atteindre le bien,
    Deutschland, einig Vaterland.                   Allemagne patrie unie
    Alte Not gilt es zu zwingen,                      une misère ancienne est à vaincre
    Und wir zwingen sie vereint,                     et nous la vaincrons réunis
    Denn es muss uns doch gelingen,              car il nous faut y arriver
    Dass die Sonne schön wie nie                   que le soleil beau comme jamais
    Über Deutschland scheint. x2                   brille sur l'Allemagne. x2

    Glück und Frieden sei beschieden               Qu'avec bonheur et avec paix soit bénie
    Deutschland, unserm Vaterland.                 l'Allemagne notre patrie.
    Alle Welt sehnt sich nach Frieden,              Le monde entier aspire à la paix
    Reicht den Völkern eure Hand.                   tendez la main au peuple
    Wenn wir brüderlich uns einen,                  si nous nous réunissons fraternellement,
    Schlagen wir des Volkes Feind!                  nous battrons l'ennemi du peuple.
    Lasst das Licht des Friedens scheinen,        Faites briller la lumière de la paix
    Dass nie eine Mutter mehr                        pour que jamais plus une mère
    Ihren Sohn beweint. x2                            ne pleure son fils. x2

    Lasst uns pflügen, lasst uns bauen,           Labourons, bâtissons
    Lernt und schafft wie nie zuvor.                apprenez et travaillez comme jamais auparavant.
    Und der eignen Kraft vertrauend,               Et avec confiance en sa propre force
    Steigt ein frei Geschlecht empor.               une génération libre ascendra.
    Deutsche Jugend, bestes Streben              Jeunesse allemande, les meilleures ambitions
    Unsres Volks in dir vereint,                       de notre peuple en toi réunies,
    Wirst du Deutschlands neues Leben,          tu seras la nouvelle vie de l'Allemagne
    Und die Sonne schön wie nie                    et le soleil beau comme jamais
    Über Deutschland scheint. x2                    brillera sur l'Allemagne.

    RFA  et  RDA  similitude du drapeau et des hymnes 

    Pour se distinguer l'une de l'autre, suite à la dégradation des relations des deux Allemagnes, la RDA, Allemagne de l'Est pris pour symbole en 1959 le drapeau de l'Allemagne de l'Ouest et y ajouta les emblèmes communistes, la couronne d'épis symbolisant les paysans, le marteau symbolisant le prolétariat et le compas symbolisant la classe intellectuelle.

    Les deux hymnes quand à elles reflètent une identité commune, hors les deux Allemagnes se revendiquent chacune comme la seule et vraie Allemagne.

    Avec la phrase " Deutschland einig Vaterland " ( hymne RDA ), c'est une Allemagne patrie unie qui est invoquée. Tout comme l'Allemagne de l'Ouest, l'Est aspire à une réunification en 1949. Mais il en sera autrement et la formulation "Allemagne patrie unie " tombera en disgrâce. Dans les années 70 l'hymne ne sera plus qu'une mélodie sans paroles.

    Il faudra attendre les manifestations qui suivirent la chute du mur de Berlin, pour que les citoyens de la RDA  se réapproprient avec force ce slogan, " Deutschland einig Vaterland ".

     Biographie de  August Heinrich Hoffmann von Fallersleben

     Pour ceux qui voudrait en savoir plus, la biographie de Fallersleben, auteur du texte de l'hymne national allemand

     Professeur et écrivain allemand né le 2 Avril 1798 à Fallersleben, en basse Saxe actuelle, décédé le 19 Janvier 1874 en Rhénanie du Nord.

    Il accole son lieu de naissance à son patronyme et se fait appeler Hoffmann von Fallersleben pour éviter toute confusion avec d'autres auteurs, le nom Hoffmann étant très courant en Allemagne.

    Il écrit l'hymne allemand en 1841.

    1812 à 1814 :  Il étudie au lycée et en Mai 1815, à 17 ans , il écrit ses quatres premiers poèmes.

    Avril 1816 : étude de théologie à Göttingen où il fait la connaissance des frères Grimm, et recentre ses études sur la philologie allemande. 

    1818 :  Il suit son professeur d'université, pour intégrer l'université de Bonn

    1821 : Publication de son premier recueil de poésie, Lieder und Romanzen, chansons et romance 

     Décembre 1821 :  Il quitte Bonn pour s'installer à Berlin où il devient bibliothécaire. Il y fit la connaissance du baron Gregor von Meusebach, dont la bibliothèque était connue de toute la Prusse. C'est là qu'il rencontre entre autre Savigny savant de profession, Hegel, un philosophe allemand, et les poètes Chamisso et Uhland.

    1823 :  Nommé conservateur de la bibliothèque de l'université de Breslau

    1830 :  Il obtient son diplôme d'enseignant

    1835 :  Nommé professeur titulaire, il enseigne alors la philosophie allemande

    1840 - 1841 : Publication " die unpolitischen Lieder ", chansons apolitiques qui remporte un succés phénoménal pour l'époque avec un tirage de 12 000 exemplaires.

    26 Août 1841 : Au cour de l'un de ses séjours à Heligoland, il écrit le chant qui deviendra l'hymne national allemand " das Lied der Deutschen " qui est interprété pour la première fois en public en Octobre de la même année à Hambourg.

    L'exil d'Hoffmann von Fallersleben   

              Du fait des opinions libérales qu'il avait exprimé dans ses chansons apolitiques en 1842, le gouvernement prussien le destitue de sa chaire de professeur, sans lui accorder de pension.

    Un an plus tard il est déchu de sa citoyenneté et expulsé de Prusse, Hoffmann est contraint à l'exil.

    En fuite il erre alors à travers l'Allemagne, trouvant refuge chez des camarades politiques qui l'aident à se cacher afin de se soustraire à la surveillance constante de la police.

    Au cour du XX ème siècle, des plaques commémoratives seront apposées sur certaines des maisons dans lesquelles il a séjourné pendant sa vie d'errance, comme dans la ville de Wolfsbourg, où l'on trouve apposé sur le mur du presbytère:

                    Hoffmann von Fallersleben fand in diesem Pfarrhause vor dem

                    Revolutionsjahr 1848 und danach Schutz auf der Flucht vor den

                    staatlichen Verfolgern bei seinem Freund und politischen

                   Weggefährten David Lochte, Pastor von St Marien 1826 - 1862.

     

             Hoffmann von Fallersleben, fuyant la persécution politique de 

             l'état, à trouvé asile dans ce presbytère avant et après la

                  révolution de 1848, chez son ami et compagnon politique

                  David Lochte, pasteur de St Marien 1826 - 1862.


    Au cour de ses années de clandestinité, il effectuera son séjour le plus long dans un domaine féodal du Méklembourg, où le propriétaire le déclare comme vacher.

    C'est lors de cette pèriode d'isolement qu'il écrit ses plus belles chansons pour enfant.

    1848 :  Pendant la révolution il bénéficie d'une mesure d'amnistie grâce à laquelle il perçoit un dédommagement financier, sans toutefois retrouver son poste de professeur.  

    1849 :  Agé de 51 ans, il rentre en Rhénanie, où il épousera sa nièce de 18 ans, avec qui il eut un fils Franz Friedrich. 

    1860 : Grâce à Liszt il obtient un poste de bibliothécaire au château du duc Victor Ier de Ratibor. La même année sa femme Ida décède. 

    19 Janvier 1874 :  Il décède d'apoplexie à Corvey à l'âge de 75 ans.

     Dimension politique

              Hoffmann fut éveillé à la politique dès l'enfance. Né quelques années après la révolution française, il grandit dans ce qui restait du Saint Empire Romain éclaté en centaines de minuscules principautés soumises à la tyrannie. Enfin au temps de l'occupation Napoléonienne, il vit l'introduction des droits du citoyen, égalité de tous devant la loi, liberté de religion, procès public...

    Après le retrait de la grande armée suite à sa défaite en Russie en 1812, la patrie du poète vit revenir l'ancien régime sous la forme du royaume de Hanovre.

    La dimension politique de Hoffmann réside dans son combat pour les libertés citoyennes perdue et pour la constitution d'une patrie allemande unie.

    Son Deutschlandlied, de son temps chanté avec enthousiasme par des étudiants et des citoyens épris de liberté, joua un rôle majeur dans cette unification.

    Ses poèmes, les chants apolitiques, s'en prennent à certaines moeurs ératiques / politiques de son époque parmis lesquelles :

    _ une nation affaiblie par ses division

    _ la censure de la presse

    _ l'arbitraire princier

    _ le pouvoir absolu de la police et de l'armée.

    Fallersleben n'était cependant pas démocrate. Son objectif politique était avant tout l'unification de l'Allemagne, pour laquelle il n'hésitait pas à réclamer le rétablissement d'un empereur.

    Voeu réalisé  

    Les oeuvres de Fallersleben firent immédiatement sa célébrité, au détriment de sa carrière professionnelle. Hoffmann appris de son vivant, l'accomplissement de son voeu le plus cher, une Allemagne unie et libre, lorqu'en 1871 l'empire allemand fut fondé sous l'égide de Bismarck.

     

    Partitions de l'hymne national allemand : 

     

     

     

     

                                                                                                                                               

    sources:   wikipédia, reportage Arte

    pour les partitions de l'hymne national : www.lespartitions.infos

    Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Emmanuel Kesse Sigui
    Samedi 16 Mars 2013 à 09:57
    Donnez-nous au moins les partitions
    2
    Emmanuel Kesse Sigui
    Samedi 16 Mars 2013 à 10:02
    j'aime et j'adore cette hymne mais je n'ai pas sa partition, donc, je serais très ravis d'avoir cette partition pour pouvoir enfin la chanter
    3
    angeldu83 Profil de angeldu83
    Samedi 16 Mars 2013 à 10:18

    bonjour, merci pour cette remarque, il est vrai que faire tout un article sur l'hymne et ne pas y mettre les partitions rend mon article incomplet, voilà, c'est chose faite.

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :